16 juin 2020

 

Les événements digitaux initiés par le groupe Meeschaert début 2020 totalisent à ce jour plus de 1 200 participants (au 28 mai 2020) qui ont ainsi interrogé directement les intervenants, experts de Meeschaert AM et partenaires.

 

Un des thèmes abordés durant ces web conférences, partagé dans cet article, porte sur l’évolution des marchés financiers impactés par une éventuelle nouvelle crise sanitaire.

 

Peut-on envisager un nouveau choc sur les marchés financiers ?

Il reste difficile de répondre avec certitude à la question de l’évolution de la crise sanitaire dans le monde dans les prochains mois.

 

• Toutes les régions n’ont pas été touchées de la même façon et les réponses des gouvernements sont très diverses, ce qui complexifie la lecture de la situation :
– Stratégies de confinement strict, moins strict, voire absence de confinement ;
– Habitudes de distanciation sociale et port de masques (comme en Asie) ou non (comme presque partout ailleurs) ;
– Usage ou non de « candidats médicaments » (dont l’hydroxychloroquine ou encore le Remdesivir).

 

• Les stratégies de gestion de la crise ont été, et restent, très évolutives.

 

• Même les médecins/chercheurs, institutions de santé publique et gouvernements ne s’accordent pas sur leurs visions des mois à venir.

 

Cette incertitude permanente qui plane sur les marchés financiers explique donc en partie le niveau élevé des indicateurs de volatilité implicite.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Cependant, certains points semblent suffisamment probables pour privilégier les hypothèses suivantes concernant la crise du COVID-19.

 

• Plusieurs facteurs permettent d’envisager une diminution de l’impact sanitaire d’ici la fin de l’année :

– Des solutions sont en cours d’élaboration : traitements, tests, vaccinations prochainement possibles. De nombreux laboratoires étudient des pistes pour endiguer la maladie.
– Une forte augmentation du télétravail, de la distanciation sociale ainsi que du port de masques.
– Un meilleur suivi des nouveaux clusters, une augmentation des capacités de tests.

 

• Les systèmes de santé se sont adaptés et le confinement s’est avéré efficace.

 

• Même en cas de recrudescence des contaminations, il semble difficile d’imaginer un reconfinement aussi strict et généralisé que lors de l’apparition du virus qui était alors totalement méconnu.

 

Consulter le site Meeschaert AM.