17 avril 2018

 

Le retour de la volatilité s’est confirmé ce trimestre sur les marchés obligataires.

 

Ainsi, dès le début du mois de janvier, les rendements obligataires se sont tendus pour atteindre au plus haut 2,95 % sur le taux à 10 ans américain et 0,80 % sur le taux à 10 ans allemand.

 

Marchés financiers

 

La confirmation par Jérôme Powell, le nouveau président de la Réserve Fédérale américaine, de la poursuite d’une politique de hausse progressive des taux directeurs est à la source de ces tensions. Cependant, l’absence de réel signal inflationniste a ensuite limité ce mouvement. Les primes de risque des émetteurs privés augmentent sur la période, reflétant le retour de la prudence chez les investisseurs.

 

Cette nervosité devrait toujours rester d’actualité au cours du 2e trimestre et permettre de retrouver des points d’entrée attractifs sur les fonds MAM Flexible Bonds et MAM Obli Convertibles qui profiteraient à terme d’un environnement économique toujours favorable.

 

Consulter le site Meeschaert Asset Management.