7 janvier 2019

 

Après avoir débuté sur un surcroît d’optimisme, 2018 s’achève sur un excès de pessimisme.

 

Les discours plus prudents des chefs d’entreprise lors des publications de résultats du troisième trimestre ainsi que la persistance des tensions politiques ont amplifié les craintes des investisseurs sur le cycle économique mondial.

 

 

Ainsi, l’intensité du ralentissement économique et son corollaire sur les bénéfices des entreprises rythmeront l’évolution des Bourses en 2019

 

La faiblesse de l’inflation et la chute du pétrole redonneront des marges de manœuvre aux banques centrales pour modérer leurs politiques monétaires. Enfin, le dégonflement des multiples de valorisation des indices sur le dernier trimestre constitue un facteur de soutien.

 

Dans cet environnement incertain, 2019 devrait donner l’avantage à une approche de gestion tactique.

 

Consulter le site Meeschaert Asset Management.