14 janvier 2021

 

Les avancées notables dans la découverte de vaccins pouvant combattre la Covid-19 et la victoire de Joe Biden aux élections américaines ont joué le rôle de « tranquillisateur » des marchés.

 

Parallèlement, la dynamique macro-économique poursuit sa reprise, en particulier outre-Atlantique avec un taux de chômage qui repasse sous les 7 % et un indice PMI composite au plus haut sur les trois dernières années.

 

 

Cet environnement favorable devrait perdurer en 2021 et les banques centrales devraient poursuivre leurs soutiens monétaires par le maintien, voire, l’amplification de leurs programmes d’achats de titres obligataires.

 

Avec des taux d’État qui demeureront vraisemblablement en territoire négatif, les marchés de crédit seront à privilégier pour cette nouvelle année, notamment avec MAM Flexible Bonds qui s’est positionné pour saisir l’ensemble des opportunités sur la dette privée. MAM High Yield devrait par ailleurs profiter du mouvement général de recherche de rendement dans un contexte de taux de défaut qui resteraient bas.

 

Consulter le site Meeschaert AM.