14 janvier 2020

 

Les dernières statistiques économiques se sont montrées très encourageantes :

 

le chômage atteint des points bas, l’activité dans les services reste solide et même le secteur manufacturier montre des signes de stabilisation.

 

 

La diminution du risque de récession s’explique par la forte réduction des tensions politiques (accord annoncé dans la guerre commerciale entre Pékin et Washington, majorité absolue obtenue par Boris Johnson), mais également par l’action très accommodante des banques centrales.

 

Que ce soit du côté de la Fed qui a procédé à la troisième baisse de son taux directeur en 2019 que du côté de la BCE – désormais présidée par Mme Lagarde – avec la relance de son plan d’assouplissement quantitatif, les institutions monétaires apportent leur soutien à l’économie pour une période « aussi longue que nécessaire ».

 

Dans ce contexte favorable, les marchés obligataires conservent toute leur attractivité. MAM Flexible Bonds devrait exploiter le mieux l’ensemble des opportunités de l’univers obligataire, tandis que MAM Transition Durable Obligations bénéficiera de ses investissements dans des entreprises engagées dans la transformation vers une économie durable.

 

Consulter le site Meeschaert AM.