15 juillet 2019

 

Confrontées à la forte remontée des tensions commerciales et à des inquiétudes sur l’environnement économique, les banques centrales s’orientent vers une nouvelle vague de soutien monétaire.

 

Outre des opérations d’injection de liquidités à long terme, la Banque centrale européenne, tout comme la Réserve fédérale, a annoncé la possibilité d’amorcer un cycle de baisse des taux directeurs dans les prochaines semaines.

 

 

Ce contexte, amplifié par la diminution des cours du pétrole, provoque la récente dépréciation des taux souverains : les taux français et allemands établissent même des records de faiblesse (le taux à 10 ans français est passé en territoire négatif et le taux à 10 ans allemand sous les -0,30 %).

 

Les prochaines semaines apporteront plus de visibilité sur l’évolution de la guerre commerciale sino-américaine et des politiques monétaires.

 

Consulter le site Meeschaert AM.