15 avril 2019

 

En prenant acte du ralentissement de l’économie mondiale, les banques centrales apportent des réponses appropriées :

 

nouvelles mesures de relance du côté de la BCE et suspension du cycle de hausse du taux directeur du côté de la Réserve Fédérale.

 

 

Ce changement de ton est une bonne nouvelle pour les marchés obligataires qui enregistrent de fortes progressions au cours du premier trimestre et effacent l’essentiel de la baisse de 2018.

 

Ce soutien pourrait se poursuivre dans les prochains mois et les résultats des entreprises, aidés par un pétrole désormais sur des valorisations raisonnables, devraient rester de bonne facture. Ce contexte particulièrement propice aux obligations d’émetteurs privés devrait entraîner une prolongation du resserrement de leur prime de risque. Les fonds MAM Obli Convertibles et MAM Flexible Bonds continuent d’afficher des caractéristiques techniques favorables qui leur permettront de profiter pleinement de cet environnement porteur.

 

Consulter le site Meeschaert AM.