14 janvier 2019

 

Guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, craintes d’un ralentissement de l’économie chinoise, tassement de la croissance dans les pays développés…

 

La nervosité est montée d’un cran ce trimestre, poussant à la baisse l’ensemble des marchés.

 

 

Du côté des banques centrales, il faut maintenant surveiller les signes d’inflexion et de soutien à même de modifier la psychologie des investisseurs.

 

Si, à court terme, la prudence reste de mise, les mouvements récents sont aussi sources d’opportunités. Les fondamentaux restent bien orientés (croissance économique, santé des entreprises…) et n’indiquent pas de récession à venir.

 

Dans ce contexte, les portefeuilles des fonds s’orientent donc vers des valeurs de qualité qui retrouvent dans l’environnement actuel des rendements attractifs.

 

Consulter le site Meeschaert AM.