7 juillet 2020

 

Avec des rebonds proches de 40 % depuis leurs points bas en mars, les indices ont fortement réagi à l’OPA des banques centrales sur les marchés financiers.

 

 

Si, à l’avenir, le soutien monétaire et budgétaire massif permettrait de limiter assez fortement les corrections, il ne doit pas cacher une dissociation entre la valorisation des indices et les fondamentaux économiques.

 

Ainsi, le scénario de reprise en V apparaît largement anticipé. Avec un potentiel supplémentaire qui semble réduit, les marchés pourraient connaître un été volatil.

 

Le débat devrait s’installer sur trois paramètres : une éventuelle seconde vague de la pandémie, l’évolution de l’économie mondiale et la mise en place d’un vaccin.

 

Dans ce contexte, nous privilégions une approche défensive avec MAM Europa Select, fonds opportuniste qui a recentré son exposition sur les secteurs de croissance visible, au détriment des valeurs cycliques.

 

Consulter le site Meeschaert AM.