8 avril 2019

 

L’année 2019 a débuté par un rally boursier offrant un contraste saisissant avec l’excès de pessimisme de la fin 2018.

 

La progression des indices a effacé l’essentiel de la correction du dernier trimestre.

 

 

Deux facteurs en sont à l’origine : le changement de ton des banques centrales et l’amélioration des relations sino-américaines qui laisse espérer la conclusion d’un accord commercial

 

Toutefois, cette réduction des risques ne doit pas occulter la vitesse du ralentissement de l’économie mondiale dans un contexte politique toujours compliqué. La hausse des indices et la détente des taux d’intérêt ont ponctuellement supprimé toute décote alors que les bénéfices des entreprises sont révisés à la baisse.

 

La vélocité de début d’année devrait ainsi laisser la place à une phase de consolidation. En conséquence, les gérants ont adopté un biais plus prudent en réduisant sensiblement leur exposition.

 

Consulter le site Meeschaert AM.