5 octobre 2018

 

Ces dernières années, les acteurs de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) ont attribué une place prépondérante au développement de méthodes d’évaluation de l’empreinte carbone d’un portefeuille.

 

Ces innovations, destinées à mesurer l’exposition des investissements aux risques climatiques, ont apporté de réelles évolutions dans la façon de prendre en compte certains paramètres environnementaux au sein des gestions. Aujourd’hui, une question se pose : comment transposer les mêmes ambitions dans le domaine des thématiques sociales ?

En vidéo, l’interview d’Aurélie Baudhuin aborde point par point :

• L’évolution du contexte
Comment évaluer l’empreinte sociale d’un portefeuille ?
• Quels indicateurs d’impact sont les plus pertinents quand il s’agit de mesurer la qualité de vie au travail et le respect des droits humains ? Sur quelle base de comparaison se positionner ?

 

 

Consulter le site ISR du groupe et découvrez les publications sur le même sujet.