26 décembre 2018

 

Les gestions ISR

Pour se sentir utile au bien commun, certains peuvent choisir de donner un sens à leur patrimoine en sélectionnant des placements ISR (Investissement Socialement Responsables) qui s’attachent à sélectionner des entreprises démontrant leur engagement social, éthique et environnemental.

Les fonds de partage

D’autres s’orientent vers les fonds de partage. Cet exemple intéressant d’altruisme « à double entrée » consiste, pour un épargnant, sans se déposséder de son capital initial, à faire don de tout ou partie des plus-values de son placement à une cause préalablement identifiée. La société de gestion du fonds peut aussi choisir de partager sa rémunération de gérant au profit de l’organisme bénéficiaire.

Combiner ISR et partage

Aujourd’hui, des solutions alliant des gestions ISR à un mécanisme de partage existent pour soutenir des actions aussi diverses que la recherche sur le cancer ou les rhumatismes graves, l’enfance en France et dans le monde, la formation de prêtres ou encore la reconstruction en Syrie et en Irak.

 

L’investissement financier devient alors un acte philanthropique.

 

Consulter le site ISR du groupe Meeschaert.