20 octobre 2017

 

Même si elle n’est pas achevée, 2017 est en passe de marquer un record sur l’ensemble des grandes places boursières d’actions, celui de l’année où la volatilité est la plus faible.

 

Ainsi, pour ne prendre que deux exemples, depuis début janvier, nous n’avons connu que deux séances qui se sont terminées par une variation supérieure à plus ou moins 2 %. Historiquement, un tel écart ne se produit que toutes les 10 séances ! Aux Etats-Unis, l’indice S&P 500 totalise 220 séances de Bourse sans baisse d’au moins 3 %, soit la deuxième plus longue série observée depuis 1928. Les marchés ne semblent plus être impactés par les nouvelles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

 

Dans un environnement où la géopolitique est une source d’inquiétudes et la fin des politiques monétaires ultra-accommodantes constitue un changement de paradigme, ce manque de réactions doit nous alerter et renforcer notre vigilance.

 

 

Consultez le site Meeschaert Asset Management.