6 juin 2017

 

Depuis deux mois* le principal changement n’est pas économique, mais politique.

 

Les marchés financiers étaient clairement capés par l’élection présidentielle française. L’approche de la date fatidique n’a fait que renforcer la tendance en raison notamment de l’incertitude du choix des candidats pour le second tour. Une fois le risque d’omniprésence des extrêmes écarté, les marchés ont tout de suite réagi et pris pratiquement 8 %. La principale évolution est donc d’abord politique et boursière. D’un point de vue économique, la situation reste pratiquement inchangée.
Découvrez l’interview conjoncture et perspectives boursières de Damien Charlet qui aborde les points suivants :

 

  • Quelle évolution de la situation économique et politique ?
  • Quels sont les principaux risques ?
  • Quelle allocation d’actifs ?

 

 

Consultez le site de Meeschaert Asset Management.

 

*Visionnez l’intervention « Conjoncture et perspectives boursières » en date du 10 avril 2017.