L’actif des SCPI de rendement est principalement constitué de bureaux et de commerces, mais aussi de locaux d’activité, d’entrepôts logistiques et plus marginalement de murs de cliniques, d’EHPAD, d’écoles, etc. Les loyers versés par les locataires sont en grande partie redistribués aux porteurs de parts. Ce revenu, rapporté à la valeur de part, détermine le taux de rendement d’une SCPI.

 

Force est de constater que, depuis plusieurs années, ces taux connaissent une baisse, faible mais régulière. En dix ans, la moyenne des rendements a reculé de 6,1 % à 4,6 % par an.

 

Baisse des rendements et hausse des valeurs

La croissance économique atone de ces dernières années a conduit beaucoup d’entreprises à réduire le poids des loyers pour diminuer leur charge. Pour y parvenir, elles ont soit réduit les surfaces louées, soit renégocié leurs loyers à la baisse, soit encore les deux en même temps.

Parallèlement, face au recul des rendements de nombreuses autres classes d’actifs, l’immobilier professionnel est resté très attractif pour beaucoup d’investisseurs, institutionnels comme privés, cherchant un niveau de risque maîtrisé. Dès lors, la pression de la demande d’immeubles a fait monter les prix.

Prix d’acquisitions en hausse et revenus en baisse expliquent l’érosion du rendement des SCPI.

 

L’un des meilleurs couples rendement/risque

Cette baisse n’empêche pourtant pas les SCPI de rester un placement performant.

Si leur rendement s’élève à environ 4,5 % aujourd’hui, les autres classes d’actifs à risques comparables rapportent moins. La prime de risque, qui mesure l’écart entre un placement sans risque et l’immobilier, reste importante. Rappelons que le taux de l’OAT 10 ans est passé de 4,4 %, en 2007 à seulement 0,7 % aujourd’hui.

Ainsi, pour un risque légèrement supérieur, investir dans une SCPI offre une rémunération nettement plus attractive.

De plus, la reprise de la croissance économique constatée ces derniers mois devrait avoir un impact positif sur les rendements immobiliers à venir, et donc profiter aux porteurs de parts de SCPI.

 

Consulter le site Meeschaert Gestion Privée.